Fonds ancien

La ville de Saint Geniez d'Olt conserve un fonds patrimonial important de plus de 4000 volumes, des livres imprimés datant du XV°s au début du XX°s, des cartes, des estampes du XVIII°s au XIX°s.

Ce fonds constitué durant la révolution grâce aux saisies révolutionnaires, et aux  nombreux dons de personnalités locales et d'institutions est confié en 1811 au collège communal.

En 1839, un don de la ville de Rodez enrichit la bibliothèque d'une collection de 500 volumes provenant des communautés religieuses ruthénoises : jésuites, chartreux, dominicains, capucins et franciscains.

En 1844 la ville de Saint Geniez d'Olt accepte le legs de Simon ROGERY, devenu maire de 1804 – 1843. Il a joué un rôle important dans la nouvelle édition corrigée de « l'Histoire
des Indes (1820) de l'abbé Guillaume-Thomas RAYNAL. Il lègue 200 volumes de la bibliothèque de son frère aîné.

En 1872, la ville reçoit le legs de Jules DUVAL (1804 – 1870), 1400 volumes datant du XIX°s essentiellement des ouvrages sur l'Algérie.

Ce fonds est riche  parmi lequel se trouve la « Cosmographie universelle »  (1565) de Sebastien Münster ou encore la Bible polyglotte de Paris (1645), ainsi que de deux incunables : un exemplaire du Tractatus  de proprietatibus rerum de Barthélémy l'Anglais (1482) et un Compendium de origine et gestis Francorum de Robert Gaguin (1498 [n .s].

En 2012 débute la réalisation d'un catalogue informatique avec l'aide du (Centre Régional des Lettres)  de la région Midi-Pyrénées et soutenu par la BNF.

Fonds ancien